'ESTIME' Développement (à Dakar, Sénégal) d'un Centre Universitaire d’Etudes et de Recherches en Analyse des Systèmes de Transport et Gestion de la Mobilité.


Télécharger la vidéo ici

Résumé


Ce projet interuniversitaire ciblé destiné au Sénégal et par extension à la région ouest-africaine, relève des secteurs de la recherche scientifique, de l’enseignement et de la formation. Les partenaires sont l’Université de Liège (institution coordinatrice), l’Université Libre de Bruxelles et l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université de Dakar. La durée projetée est de trois ans (juin 2004 - juin 2007).
Le promoteur belge du projet est le Professeur Dr. Ir. This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. du Département des Systèmes de Transport de l’Université de Liège.

Historique, contexte et objectif du projet


Le Sénégal, à l’instar des autres pays africains a longtemps privilégié, à juste titre d’ailleurs, l’approche 'infrastructure' (la construction d’infrastructures de transport) à l’approche 'gestion'. Cependant, s‘il y a nécessité de construire de nouvelles infrastructures de transport et d’élargir les réseaux, c’est surtout dans la gestion de ce patrimoine en particulier et du transport en général que le Sénégal, à l’instar d’autres pays africains, pèche énormément. Ce fait empêche les infrastructures de transport de rendre les services socio-économiques prévus.


Au niveau du Sénégal, plusieurs initiatives proactives sont prises depuis quelques années au niveau des politiques locales de santé, d’éducation de base, d’infrastructures, des petites et moyennes entreprises, des activités industrielles, de la décentralisation des services ainsi que la mise en place de structures de concertation au niveau institutionnel dans divers domaines. Ceci illustre la dynamique et la volonté de développement d’activités socio-économiques afin de renverser les tendances lourdes (faibles performance et croissance économiques, niveau de pauvreté élevé, indice de santé en deçà des recommandations de l’OMS, etc.).


Cependant, les débuts de mise en oeuvre de ces initiatives ont clairement démontré que leur réussite est tributaire de l’existence d’un système de transport cohérent et surtout bien organisé. Ce qui en fait n’est qu’une démonstration de plus du rôle crucial du transport bien organisé dans la vitalité du système socio-économique d’un pays.
Ce constat renforce la ligne politique suivie par les autorités sénégalaises qui classent le transport parmi ses priorités et qui entendent mettre en place une stratégie intégrée qui prend en charge les deux aspects (dotation en infrastructures et gestion) parallèlement.


Cette stratégie intégrée, accompagnée de réformes structurelles vise notamment à accroître la qualité des services de transport afin de soutenir dans les meilleures conditions l’accessibilité et la mobilité des biens et des personnes, et au-delà, le développement socio-économique du pays et le bien-être des populations locales dans un souci fondamental de protection de l’environnement.
Dans ce contexte, la préparation et l’adaptation des ressources humaines, (par une mobilisation des moyens nécessaires pour une sensibilisation et une meilleure qualification) sont importantes. En effet, la réalisation des objectifs ci-dessus cités doit nécessairement être supportée par une expertise et des connaissances avérées en gestion des transports. Il s’agit d’ailleurs d’un aspect qui prend une place de plus en plus importante dans les programmes d’assistance des institutions internationales.

Version finale, décembre 2003

Projet 'ESTIME' – CUD, PIC 2004 RESUME 1-b


Les contacts bilatéraux établis, depuis plusieurs années, entre le promoteur du projet, des cadres et gestionnaires du transport au Sénégal, l’Université de Dakar et les institutions locales ainsi qu’une analyse de la situation des transports dans le pays ont permis de mettre en lumière:

  • d’une part l’existence d’un réel besoin dans le domaine de l’organisation et la gestion du système de transport au Sénégal,
  • et d’autre part, l’absence, tant au Sénégal que dans la sous-région ouest africaine, d’une structure universitaire spécifiquement dédiée à l’étude et à la formation dans les domaines de l’analyse des systèmes de transport et la gestion de la mobilité.
Il apparaît donc nécessaire, à court terme, de mobiliser, d’intégrer et de renforcer les connaissances locales en matière de transport autour d’un cadre bien structuré afin d’aider à l’émergence d’une véritable pépinière de compétences en analyse des systèmes de transport et gestion de la mobilité.


Compte tenu du caractère multidisciplinaire de la question du transport, cette préparation et cette adaptation des ressources humaines devront nécessairement se baser sur une approche intégrée associant étroitement tous les aspects de la question (technologie, économie, démographie, géographie, aménagement, socio-économie, ingénierie, environnement, sciences humaines, etc.)


C’est fort de ce constat que l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université de Dakar, considérant l’expérience et les réalisations durables effectuées par le Département des Systèmes de Transport de l’Université de Liège (ANAST) de par le monde dans le cadre de la coopération au développement en matière de transport, a requis l’appui de cette unité pour la mise sur pied d'un centre local d’études et de recherches en analyse des systèmes de transport et gestion de la mobilité, afin de contribuer le plus efficacement possible à un développement socio-économique durable.

Il s’agit donc d’un projet interuniversitaire et interdisciplinaire innovant de création d’un centre universitaire local (qui évoluerait à terme vers un pôle d’excellence régional puisque la demande est très forte en ce sens) dédié à l’étude et à la formation dans les domaines de l’analyse des systèmes de transport et la gestion de la mobilité.

C’est un projet qui répond par ailleurs à un des objectifs majeurs de la coopération en général: permettre aux pays concernés de disposer à terme d’une expertise de pointe, locale, dans une matière essentielle au bien-être de la population.
De plus, il s’agit manifestement là, d’une véritable opportunité de raffermir la coopération interuniversitaire entre la Belgique et le Sénégal dans un domaine de la plus haute importance. En effet, la coopération universitaire belge avec le Sénégal existe dans différents domaines mais pas spécifiquement dans le domaine de la gestion du transport qui pourtant est un élément essentiel dans le développement d’activités socio-économiques à fortes retombées positives pour la population locale.

L’ancrage durable du projet est garantie au niveau local par l’Ecole Supérieure Polytechnique de l’Université de Dakar qui, en association avec le Conseil Exécutif des Transports urbains de Dakar (le CETUD, un établissement public à caractère professionnel et autorité régulatrice des transports à Dakar, qui supporte le projet), dispose du cadre nécessaire à l'approche pluridisciplinaire qu'exige l’analyse des systèmes de transport et la gestion de la mobilité. Les partenaires locaux mobiliseront toutes les ressources disponibles dans la mesure du possible (locaux, secrétariat, équipement, personnel, etc.) pour la bonne réalisation et la durabilité du projet comme en témoignent leurs lettres d’intention.

 

Version finale, décembre 2003

Projet 'ESTIME' – CUD, PIC 2004 RESUME 1-c


Le projet a été conçu à tous les niveaux pour garantir sa durabilité. Sa définition s’est réalisée en étroite harmonie et collaboration avec l’institution partenaire sénégalaise à partir d’une analyse détaillée des besoins du pays et de ses objectifs prioritaires. Hormis les contacts réguliers à distance, des rencontres de travail à ce sujet ont d’ailleurs eu lieu à Dakar entre le promoteur belge et les partenaires sénégalais en mai 2002 et en mars 2003.
Activités envisagées
Il s’agit d’assurer un transfert de connaissances et de techniques, permettant de contribuer au développement socio-économique durable du Sénégal. Dans cet optique, le projet 'ESTIME' a été conçu de façon originale autour de deux piliers:

  • D’une part, en matière d’enseignement, il s’agit de développer trois types de formation:
       
    • Le premier, de nature plus ciblée par la réalisation de stages de formation spécifique en Belgique destinés au contrôle et à l’amélioration des aptitudes des futurs enseignants en analyse des systèmes de transport et gestion de la mobilité.
    •  
    • Le deuxième type de formation concerne la réalisation in situ de quatre (4) modules intégrés de formation destinés à des étudiants, cadres du secteur public ou privé des transports. Ces modules sont ciblés sur des besoins et des aspects prioritaires en termes d’organisation du système de transport local, et sont élaborés de telle sorte qu’ils puissent non seulement susciter l’intérêt des responsables et gestionnaires du transport mais aussi être répétés. L’objectif étant que le partenaire local les pérennise sous forme de cycles réguliers de formation continuée et de mise à niveau des cadres du secteur public ou privé des transports au Sénégal et dans la sous-région.
    •  
    • Le troisième type de formation, de nature académique, est relatif à la conception intégrale d’un programme d'études supérieures spécialisées, post-grade, en analyse des systèmes de transport et gestion de la mobilité. Il sera organisé dans le centre et sera ouvert à l’ensemble des pays de la sous-région ouest africaine, un tel programme n’y existant pas et la demande en ce sens étant très forte.

     

  • D’autre part, en matière de recherche, le projet 'ESTIME' vise à permettre à la partie sénégalaise de s’exercer à la recherche et à l’expertise en transport. A cette fin, un projet de recherche appliquée qui contribuera à créer et à maintenir une expertise locale sera développé parallèlement comme cas d’application. Ce projet de recherche concernera l’élaboration d’une approche intégrée d’analyse, d’optimisation et de gestion du transport public dans la grande agglomération de Dakar. Cette recherche sera centrée autour des axes suivants:
    • diagnostic de la demande et de l’offre de transport public et projections futures. 
    • design de scénarios intégrés de transport public permettant une adéquation entre l’offre et la demande.
    • évaluation des scénarios (du point de vue financier, socio-économique et environnemental)
    • mise en lumière du meilleur scénario sur base d’une analyse multicritères; élaboration d’un plan de mise en oeuvre et d’un plan de suivi correspondants. Ce transfert de connaissances et de techniques d’analyse des systèmes de transport et de gestion de la mobilité s’accompagnera d’un transfert d’équipement informatique, de documentation et de logiciels adaptés, et sera réalisé dans les domaines suivants:
      • Techniques de modélisation et de simulation d'un système de transport.
      • Aménagement du territoire en relation avec la localisation et la gestion des interfaces des éléments d’un système de transport.
      • Stratégies de gestion intégrée et d’aide à la décision en transport (y inclus les aspects relatifs aux partenariats public-privé et à la tarification).

       

Version finale, décembre 2003

Projet 'ESTIME' – CUD, PIC 2004 RESUME 1-d


  • Systèmes de transport et méthodologies d’analyse de l’offre et de la demande de transports (y inclus les techniques et outils de collecte et d’analyse de données).
  • Transport de marchandises et logistique;
  • Sécurité et aspects réglementaires de l’exploitation d’un système de transport;
  • Evaluation financière, socio-économique et environnementale du transport;
  • Constitution et gestion de bases de données intégrées en transport.
Le transfert de connaissances et de techniques se réalisera selon le concept d’approche intégré et pluridisciplinaire de l’analyse des systèmes de transport et de gestion de la mobilité.


Résultats concrets attendus


Le projet 'ESTIME' concerne l’établissement à Dakar d’un centre d’études et de recherches en analyse des systèmes de transport et gestion de la mobilité, afin de créer et de maintenir une expertise locale dans un domaine vital pour un développement socio-économique équilibré.


Les produits mesurables du projet 'ESTIME' sont de cinq ordres:
  • Huit enseignants-chercheurs sénégalais formés aux techniques d’analyse des systèmes de transport et de gestion de la mobilité, avec une attention particulière sur l’approche intégrée et pluridisciplinaire de la problématique du transport.
  • Quatre modules de formation ciblés chacun sur une problématique particulière. Les supports (manuels de cours, cas d’études, exercices et modèles de calcul) seront préparés en Belgique et au Sénégal, et testés sur un public cible durant les deux premières années du projet. La formation quant à elle se déroulant effectivement au Sénégal durant la troisième année du projet. Ces modules intégrés sont destinés à des étudiants, cadres et gestionnaires locaux du transport. Ils seront le squelette principal de cycles réguliers futurs de formation continuée et de mise à niveau qui seront organisés par le centre à l’intention des cadres du secteur public ou privé des transports du Sénégal et de la sous-région.
  • Un programme complet de formation supérieure post-grade (études spécialisées) en analyse des systèmes de transport et gestion de la mobilité. Il s’agira de définir tous les détails du programme, du contenu des modules au plan complet d’organisation et de mise en oeuvre en passant par la publicité et l’estimation du nombre d’étudiants à escompter (analyse de marché). Le programme qui sera finalisé durant la troisième année du projet devra faire l’objet d’une validation/homologation par l’Autorité de tutelle de l’institution universitaire et présentera toutes les garanties de durabilité.
  • Un scénario optimal de développement, de coordination et de gestion du transport public dans la grande agglomération de Dakar. Il s’agit des résultats du projet de recherche développé parallèlement aux activités de formation des enseignants-chercheurs sénégalais, à des fins d’exercice à la recherche en transport. En outre, ce projet de recherche permettra de constituer une banque de données transport public de l’agglomération de Dakar par la consolidation, la mise à jour, l’extension et l’intégration des ensembles de données actuellement disponibles. C’est manifestement là, un élément essentiel de toute étude future de transport.

Version finale, décembre 2003

Projet 'ESTIME' – CUD, PIC 2004 RESUME 1-e


Plus globalement, un centre équipé (matériel informatique, documentation, base de données, premier noyau d’enseignants-chercheurs, modules de formation continuée, programme post-grade) pouvant rapidement évoluer vers un pôle d’excellence sous-régional en matière d’analyse des systèmes de transport et gestion de la mobilité.

Compte tenu de la forte demande publique comme privée en ce sens (aussi bien au niveau local qu’au niveau sous-régional), de l’adhésion des responsables du secteur, de la place importante qu’occupe de plus en plus la question de la disponibilité d’une expertise locale dans les programmes d’aide au transport des institutions internationales (notamment la Banque Mondiale), ce centre trouvera indéniablement un créneau lui garantissant des activités futures à forte valeur ajoutée. Ce qui sans nulle doute constitue une garantie en ce qui concerne l’avenir des enseignants-chercheurs formés, l’utilisation des modules de formation, la gestion et le renouvellement du parc informatique, des outils de calcul et bases de données.

Le projet 'ESTIME', est donc consacré à une question essentielle à la stabilité de l’assise socio-économique du Sénégal et à l’amélioration des conditions de vie des populations locales et surtout de la tranche la plus pauvre de celle-ci. Par la création d’une expertise locale de haute qualité dans le domaine de l’analyse des systèmes de transport et la gestion de la mobilité, il permet de matérialiser la contribution universitaire locale au développement et à la réalisation d’une politique volontariste de gestion intégrée de la mobilité:
  • satisfaisant la demande de transport de biens et de personnes,
  • permettant l’accessibilité aux centres de service (éducation, santé, emploi, etc.)
  • garantissant un service de transport économiquement accessible et propre,
  • répondant aux besoins de consommation,
  • générateur de nouvelles sources d'emplois directs et indirects et créant les conditions d’un réel développement durable.
Contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

Copyright © 2017 ANAST ULG. All Rights Reserved. Designed by JoomlArt.com. Joomla! is Free Software released under the GNU General Public License.